Berceau anti-ondes Argo

Rédigé par NK2 - 25 mars 2022

A la Une, Design, Hight Tech - Mots clés : berceau, argo, ondes

Les maîtres ébénistes de Ludwig & Dominique et les designers du Studio de Noir Vif, ont réalisés ce magnifique berceau Argo, dont le design et surtout les nouvelles techniques qu'ils ont explorés, sont de vouloir repousser les ondes électromagnétiques.... 

Ce berceau fait de noyer fin, de cuivre, de colles animales, de finition huilée, de garniture en drap de laine est soigneusement combinés pour protéger un bébé des ondes électromagnétiques. Des tests réalisés attestent d’une atténuation du signal de l’ordre de 60 à 90 %, selon les fréquences. Le Wi-Fi serait quant à lui filtré à 90 %. Comme le vaisseau mythologique grecque de Jason et des Argonautes, il est un écrin protecteur et un refuge rassurant.

Argo a été conçu sous les auspices de l'ancienne constellation Argo Navis. Les trois parties principales portent le nom des trois sous-sections de cette ancienne constellation: la coque (Carina), la poupe (Puppis) et la voile (Vela). Détail secret, la constellation est affichée en marqueterie de paille sur la face intérieure de la poupe.

En placant un réseau de cuivre sur la surface incurvée en noyer de la poupe, cela a constitué un défi technologique et scientifique de taille. Il n'aurait pu être réalisé sans l'aide du Laboratoire de Recherche Matériaux MINES Paristech, de la Direction Saint-Gobain Coating Solutions et du soutien du Réseau Carnot

Le motif en cuivre sur la surface à double courbure de la poupe a été réalisé à l'aide d'une projection thermique à la flamme et d'un procédé de masquage spécialement développé.

Ce chef d'oeuvre d'ébénisterie a reçu le prix Liliane Bettencourt Schueller Pour l'intelligence de la main 2019 Catégories Dialogues. Par son design et les nouvelles techniques qu'il explore, il ouvre de nouveaux horizons à l'ébénisterie contemporaine.

Un berceau cage de Faraday, en noyer et cuivre, qui méritait bien notre clin d'oeil NetKulturien.
Mes sources...  studio photos: Jacques Pépion   via: core77...

Aucun Commentaire

Les commentaires sont fermés.