Maison Londienne quasi-invisible depuis la rue

Rédigé par NK2 - 02 mai 2022

A la Une, Architecture - Mots clés : maison, invisible

Si Londres est une ville pleine d’excentricité, c'est dans le quartier de Richemond, dans l’ouest de Londres, que l'on trouve la maison la plus étroite du monde mais aussi cette bâtisse qui est une maison quasi-invisible...

Une propriété anglaise dite invisible car elle est constituée de miroirs qui recouvrent sa façade et la fait totalement se fondre dans le paysage.
Si cette maison semble invisible, c’est parce que sa façade extérieure, côté porte d’entrée, est entièrement recouverte de miroirs sans tain. Et avant d’être ce qu’elle est aujourd’hui, la maison était un ancien local commercial. Repensée en 2015 par l’architecte Alex Haw, cette habitation est habitée depuis 2019, par la même famille. Et c'est l'architecte qui a proposé cette idée de miroirs. 

Si depuis l’extérieur, il est impossible de voir ce qu’il se passe à l’intérieur de la maison, à moins de coller son nez aux murs, depuis l’intérieur, les habitants peuvent y voir tout ce qu’il se passe dehors. D'ailleurs on peut y voir les arbres sur le rond-point et les nuages s’y refléter, voir même certaines personnes s'y recoiffer. :)
Si les miroirs recouvrent la façade du bien, l’arrière a cependant conservé un style victorien propre à la majorité des maisons de la région de Londres.
Mes sources: ouest-france... photos: © Google Maps

Aucun Commentaire

Les commentaires sont fermés.